Notre mission

Artistes depuis plus de dix ans, Suzanne Husky et Stéphanie Sagot décident en 2016 d’entrer en politique. Elles lient leurs forces dans le but avoué de nourrir le monde quelques en soient les conséquences. Elles produisent à cette noble fin le Nouveau Ministère de l’Agriculture et mettent à profit leur talent créatif pour développer des projets protéiformes visionnaires, à l’intersection du néo-libéralisme et de l’agrobusiness. Tour à tour et sans complexe ministres, présentatrices TV, enquêtrices, promotrices immobiliers, ingénieurs éclairés, leurs méthodes relèvent d’un jeu d’emprunt, de citations et de collage nourries d’une culture de l’entreprise et de l’entertainment.

 

Ainsi, le Nouveau Ministère de l’Agriculture développe des stratégies agricoles innovantes promues par des opérations de communication majeures dignes de toute formation politique. Il tente de mettre en oeuvre une science fiction totalitaire de l’agriculture industrielle et, dans sa course en avant vers l’innovation et la performance,  se rend compte, quelque peu dépourvu, que ses propositions utopiques et dystopiques sont constamment dépassées par une réalité productiviste et technologique toujours plus performante.

 

Dans une quête positiviste, le Nouveau Ministère de l’Agriculture, admiratif de ces découvertes et jamais à court de nouveau challenge, poursuit ses investigations en vue de propositions toujours plus étonnantes. Ainsi, en gérant la complexité de façon souvent approximative, le Nouveau Ministère de l’Agriculture développe une politique où la contradiction trouve sa pleine mesure.

 

En cela, il puise ses racines dans les actions du Ministère de l’Agriculture qui soutient une réduction de la production laitière, défend le bien-être animal tout en aidant au développement de fermes usines ou qui encourage les grandes exploitations céréalières tout en cherchant à limiter l’usage des pesticides.

 

 

Le Nouveau Ministère de l’Agriculture, pour en finir une fois pour toute avec la Nature.

L'équipe

Stéphanie SAGOT

Ministre

Avant de faire ses premières armes en politique et d'occuper des fonctions ministérielles au sein du Nouveau Ministère de l'Agriculture, Stéphanie Sagot, artiste, chercheur et curator, développait un travail dans lequel les relations entre le contexte et la création ainsi que l’insertion de l’art dans le quotidien sont envisagées comme des modalités d’émancipation et de résistance. Sa démarche s’appuie sur la remise en cause, entre la fin du XIXème et le XXème siècle, des catégorisations traditionnelles de l’art qui font de la création et de son implication au cœur des processus de production un outil d’engagement et de contestation. Ce changement de perspective, qui rompt radicalement avec les anciennes dichotomies corps / esprit, art libéral / art mécanique  ou encore art fonctionnel / art «pur»,  ré – engage la création au cœur de la fabrique du monde.  En se concentrant sur les relations que l’Homme entretient avec son milieu, elle investit les sujets de l’alimentation, de l’agriculture et du désir mises à l’épreuve de l’ultra-libéralisme, du consumérisme et d’une société de l’entertainment.

Son travail prend des formes variées : performances, installations, sculptures, vidéos, programmations artistiques, textes théoriques, workshops… En 2004, elle crée le centre d’art et de design La cuisine pour la ville de Nègrepelisse dont elle est directrice artistique jusqu’en 2015 puis actuellement artiste associée. Elle fonde avec Emmanuelle Becquemin le duo de plasticiennes La cellule (Becquemin&Sagot) en vue d’explorer, dans une perspective d’infiltration du réel, le désir à l’heure d’une culture du divertissement et du tout consommable. Depuis 2009, elle mène un travail théorique avec le chercheur Jérôme Dupont portant sur l’incidence politique de l’implication de l’art et du design dans la société. 

Stéphanie Sagot enseigne à l’université et intervient régulièrement en école d’art. Elle est maître de conférence en arts (Université de Nîmes – responsable du laboratoire interne de recherche en création située SITé et Université de Bordeaux 3 – membre du laboratoire MICA – axe 4 : Art, design, scénographie : figures de l’urbanité). 

photographie Alex Bena

Suzanne HUSKY

Ministre

Avant d’être ministre du Nouveau Ministère de l’Agriculture, Suzanne Husky était une artiste du début 21ème siècle dont les enjeux de recherche étaient intimement liés à ceux de son époque : extractivisme et relations aux non humains, capitalocène, résistance anti-consumériste et précariat. Ses oeuvres pluri-disciplinaires regardent, digèrent la violence extraordinaire d’un certain occident de ce début de siècle. Un pan de son travail détourne des formes attendues et, en créant des décalages, propose des nouvelles lectures, comme les faïences ACAB, Jardin à la française sauvage, les tapis de guerres européennes.

Les matériaux qu’elle choisit s’inscrivent intentionnellement dans une histoire politique du paysage, la boue de forage, la terre locale, les plantes indigènes et les laines naturelles. Ses pièces engagent des rencontres et des collaborations variées avec des historiens, des habitants et des artisans dans les lieux où elle intervient.

Diplômée de l’école des beaux-arts de Bordeaux et certifiée en Paysagisme horticole à Merritt college, Oakland, Californie, Suzanne Husky a enseigné le paysage à l’ESAD d’Orléans pendant 2 ans. Elle vit et travaille en France et aux États-Unis.

Jessie MENDEZ

Cheffe de Cabinette

Ce que Jessie fait et sait faire :

- le fromage de chèvre (rocamadour, crottins, cabecou, tomme, faisselles, pliage du fromage dans le papier, nettoyer le laboratoire, mettre les fromages dans les chambres froides et moins froides, vendre les fromages, rendre la monnaie, se laver les mains, mettre une charlotte, respecter les normes de sécurité et d'hygiène dans le labo...)

- elle sait bien parler du fromage de chèvre

- manger du fromage de chèvre

- caresser les chèvres

- converser avec les chèvres

- dire bonjour, merci et au-revoir aux clients

Jessie sait aussi :

- faire des rillettes, du pâté, des saucisses sèches et fraîches, du boudin, du pâté de tête, nettoyer les boyaux...

- faire les vendanges, connait le vin bio du Gaillacois

- elle aime le boire et ensuite rigoler très fort

- elle sait mettre l'ambiance en soirée (lancer des chenilles, des olas et chorégraphies...)

- planter des légumes, les regarder pousser, les ramasser

- se jetter nu dans les rivières très froides

Suivez Le Nouveau Ministère de l'Agriculture sur :

  • Icône social Instagram
  • Facebook Clean Grey

© 2016 Suzanne Husky et Stéphanie Sagot • All rights reserved.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now