En 2020, Le Nouveau Ministère de l’Agriculture, dans un élan de transformation profonde, cesse de surenchérir sur la réalité de la Politique Agricole Commune afin de panser le monde d’avant et de constituer le monde d’après. 

Il remplace ses mots d’ordre Contrôler, Innover, Exploiter, Capitaliser par Aimer, Jouir, Polliniser, Germer et ses dystopies par des écotopies qui cherchent à prendre part dans le réel. 

AUX ARBRES !

A La cuisine, elles réalisent une oeuvre globale intitulée Aux arbres !, comme le font les récits écotopistes (Morris, Starhawk, d’Aubonne, Callenbach), composée d’un dessin-aquarelle, d’un film et d’un verger public proposant à la fois une vision d’un monde post- extractivisme mais surtout les outils pour concrétiser cette transition. 

Le dessin aquarelle : 

 

Une écotopie de Nègrepelisse post-capitalisme et post-nécronomie : l’agriculture, les rites, les écoles, les traitements des eaux, des morts et des déchets,  l’industrie, la spiritualité, et l’art y sont repensés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aquarelle Aux arbres ! ( 300 x 150 cm, détail), 2020

Le verger public : 

 

Le Nouveau Ministère de l’Agriculture crée, avec l’équipe des espaces vert, l’association Campagnes vivantes, et Pollen (apiculteur.rices)  une forêt nourricière partagée. L’arbre est ici un outil de lutte comme la désertification. L’oeuvre-jardin commence par l’aggradation de la terre, la stimulation de ses processus vitaux avec des déchets verts de la commune, puis des plantation de fruitiers anciens, d’aromatiques et de plantes mellifères, des plantes d’une part utile pour La cuisine, centre d’art et de design, et d’autre part, en continuité avec le projet de conservatoire de plantes mellifère de Pollen. 

Ce jardin manifeste possède plusieurs objectifs : faire partie de corridors de biodiversité, créer du commun, lutter contre la sécheresse (en plantant des arbres), stimuler la vie des sols, changer de paradigme agricole, proposer d’autres modes de cultures pour les espaces publics.

           Plantations en cours (hiver 2020-21)

 

 

 

Dessin aquarelle d'étude, 2020

Le film :  Pour une agriculture de l’amour

 

Imaginez un ministre de l’agriculture qui écoute les arbres, dort sous les étoiles et sait le lien vital entre l’oiseau migrateur et l’épopée humaine. C’est à lui, Hervé Coves, ingénieur agronome mycologue que le Nouveau Ministère de l’Agriculture demande de créer un programme agricole. Et son magnifique programme se déploie sur 1000 ans, liant la culture de la pluie à la régénération des sols, les arbres millénaires sacrés à l’école des cabanes sauvages, les aurores boréales aux oiseaux migrateurs, les poissons à la circulation du phosphore, la marche à l’adaptation climatique, et tout ça en cultivant de nombreuses plantes mais surtout beaucoup d’amour. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manifeste pour une agriculture de l'amour (1h30), 2020

 

 

 

 

Suivez Le Nouveau Ministère de l'Agriculture sur :

  • Icône social Instagram
  • Facebook Clean Grey

© 2020 Suzanne Husky et Stéphanie Sagot • All rights reserved.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now