top of page

ACTUALITÉS

Artistes et artisans : battre la campagne, exposition collective,  Les Abattoirs, musée d'art moderne et contemporain / FRAC, Toulouse, 1/03/24 - 25/08/24

Cartographier le Tendre, pour une écosensibilité amoureuse,  revue Culture et Recherche n°145, Création artistique et urgence écologique. Stéphanie Sagot pour le Nouveau Ministère de l'Agriculture 

L'eau et le diamant, exposition collective, commissariat COAL, Le Nouveau Ministère de l'Agriculture, Espace d'exposition des Tours de la Société Générale, La Défense, Paris, juin-décembre 2023

Carte de Tendre - Terre Amoureuse, Férale, aquarelle sur papier, 150 x 100 cm, Stéphanie Sagot pour Le Nouveau Ministère de l'Agriculture 

Eléments de langage : les actes. Depuis 2022

Série en cours composée  actuellement de 23 aquarelles, 42 x 42 cm 

Cette série s'inscrit dans un travail plus large mené par Le Nouveau Ministère de l'Agriculture portant sur les éléments de langage des hommes (surtout) et femmes politiques qui nous gouvernent. 

Cette série d'aquarelles "vient alerter sur un "rhabillage" qui n'a de vert que le nom. Sur chacune d'elles figure un homme de pouvoir, parfois une femme, plur rarement un groupe, tous et toutes voués à l'extractivisme, à l'exploitation du vivant, au colonialisme... Ils plantent un arbre au cours d'une cérémonie officielle. Parmi ces éminentes personnalités, on distingue Sarkozy, Poutine, Thatcher, et bien d'autres. La série a été créée avec la volonté de représenter un maximum de cultures et de pays, afin de révéler le côté systémique de l'opération de communication." 

Guillaume Lasserre, extrait du texte de l'exposition collective We are..., centre d'art Les Tanneries, en commissariat avec Sammy Engramer. revue Laura, janvier 2023.

L'aventure du vivant : géo-ingénierie verte

Le Nouveau Ministère de l'Agriculture, 2022, Peau de vache ornée

Présentée dans l'exposition collective We are... Commissariat Guillaume Lasserre et Sammy Engramer, Centre d'art contemporain Les Tanneries, 2023

L'extractivisme - des sols, des océans et des nuages - au service de la recherche technologique pour réduire le réchauffement climatique. 

"L'aventure du vivant : géo-ingénierie verte" tire son nom d'un nouveau projet gouvernemental (de formation) dont le site Internet promeut dès sa page d'accueil l'agroéquipement d'immenses tracteurs, à rebours de toute logique. L'oeuvre propose un inventaire des géo-ingénieries*, systèmes de manipulation du climat actuellement expérimentés dans le but de lutter contre le réchauffement climatique mais dont la dangerosité à conduit dès 1977 l'interdiction (pour certaines de ces techniques comme l'ensemencement des nuages) en tant qu'outil de guerre. **"

Guillaume Lasserre, extrait du texte We are..., revue Laura, janvier 2023

*Ensemble des techniques qui visent à manipuler et le climat et l'environnement de la Terre et par extension d'une planète en première intention et à grande échelle. L'objectif est généralement correctif plus qu'inventif. 

** "La guerre sera conduite en veillant à protéger l'environnement naturel contre des dommages étendus, durables et graves. Cette protection inclut l'interdiction d'utiliser des méthodes ou moyens de guerre conçus pour causer ou dont on peut attendre qu'ils causent de tels dommages à l'environnement naturel, compromettant, de ce fait, la santé ou la survie de la population." Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 août 1949 relatif à la protection des victimes des conflits armés internationaux (Protocole 1), 8 juin 1977. 

XXL - Le Nouveau Ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, 

Affiche, 2023. Présentée au centre d'art contemporain Les Tanneries, exposition We are..., commissariat Guillaume Lasserre et Sammy Engramer, 2023.

93,75 % de la biomasse animale dans votre assiette ! 

80 % issue de l'élevage intensif

Plus que 4 % d'animaux sauvages

Un affichage qui reprend les codes publicitaires de Lidl pour illustrer, par les assiettes, les pratiques agricoles industrielles et leur incidence mortifère sur le vivant.

bottom of page